Hope For Biafra ? : Nigeria Is Too Small For Igbo – Sowore || Espoir pour le Biafra? Nigeria est trop petit pour les Igbo – Sowore

0 Comments

Hope Biafra as The presidential candidate of the African Action Congress (AAC) in Nigeria’s 2019 election, Omoyele Sowore, has explained that if the Biafra agitation is assented to, “Nigeria is too small for Igbo“, 

Also, Sowore said that former President Olusegun Obasanjo and President Muhammadu Buhari do not deserve to enter the South East sub-region because they participated in the civil war that killed so many citizens of Igbo extraction.

He called on the Nigerian government to deliver justice for ‘Biafrans’.

Sowore made the call while responding to a question on the Biafran agitation when he spoke in a town hall meeting organised by the Take It Back Movement in Greece.

He said, “People are agitating for Biafra because they are looking for justice, the kind of justice that eluded them before the war, during the war and after the war.

“If they are guaranteed the justice that they are looking for, Nigeria is too small for Igbos. Igbos have conquered the world in terms of sports, business and professionalism.

“There is nowhere you go to in America that you don’t find them in health care and sports, the same with the Yoruba and the Hausa but in their situation, the Igbos were unjustly oppressed, killed, destroyed and emasculated within the Nigerian nation.

“The biggest error, however, is that Biafran leaders are very quick to vote for people who participated in the war.

“Didn’t Buhari participate in the war? Why was he allowed to even campaign in the East?

Didn’t Obasanjo participate in the war?

“Every time there is an opportunity to have a new President that comes from the South-east, the first people they will bring to reject it are South-easterners. When Babangida wanted to leave, it was Nzeribe who said he must stay forever.

“When Abacha wanted to remain in power, they brought strong men for the East to endorse his continued stay. When Obasanjo wanted to elongate his tenure for three terms, it was one Odumegwu who used to be in Nigerian Breweries that was leading the agenda.

“But my question is, why can’t we find someone from the South-east who can do a better job?

“Why are they ahead of everybody saying this Yoruba person must not leave power, when is power going to reach the South East if each time there is an opening, you say the person who is there must continue?

“We must review the position of these leaders.

“The conversation about Biafra must be about how we can save our general humanity.”

 

Kindly check out our French translations below 

 

 

 

 KOSERENAIJA FRANCAISE 

 

 

 

 Le candidat à la présidence de l’African Action Congress (AAC) aux élections nigérianes de 2019, Omoyele Sowore, a expliqué que si l’agitation du Biafra était sanctionnée, “le Nigéria est trop petit pour Igbo”, 

Sowore a également déclaré que l’ancien président Olusegun Obasanjo et le président Muhammadu Buhari ne méritaient pas d’entrer dans la sous-région du Sud-Est, car ils avaient participé à la guerre civile qui avait coûté la vie à tant de citoyens d’extraction Igbo.

Il a appelé le gouvernement Nigérian à rendre justice aux ‘biafrans’.

Sowore a appelé pour répondre à une question sur l’agitation du Biafran lorsqu’il s’est exprimé lors d’une assemblée publique organisée par le mouvement Take It Back en Grèce.

Il a déclaré: “Les gens agitent pour le Biafra parce qu’ils recherchent la justice, le genre de justice qui leur avait échappé avant la guerre, pendant et après la guerre.

“Si la justice qu’ils recherchent leur est garantie, le Nigéria est trop petit pour les Igbos. Les Igbos ont conquis le monde en termes de sport, d’affaires et de professionnalisme.

“Il n’ya nulle part où vous allez en Amérique où vous ne les trouvez pas dans les domaines de la santé et du sport, comme avec les Yoruba et les Hausa mais dans leur situation, les Igbos ont été injustement opprimés, tués, détruits et émasculés au sein de la nation nigériane .

“La plus grande erreur, cependant, est que les dirigeants biafrais votent très rapidement pour les personnes ayant participé à la guerre”.

“Buhari n’a-t-il pas participé à la guerre? Pourquoi a-t-il même été autorisé à faire campagne à l’Est”? Obasanjo n’a-t-il pas participé à la guerre?

«Chaque fois qu’il est possible d’avoir un nouveau président venant du Sud-Est, les premières personnes qu’ils vont amener à le rejeter sont les Sud-Est. Lorsque Babangida a voulu partir, c’est Nzeribe qui a dit qu’il devait rester pour toujours.

«Quand Abacha a voulu rester au pouvoir, ils ont amené des hommes forts en Orient pour approuver son maintien. Quand Obasanjo a voulu prolonger son mandat de trois mandats, c’est un Odumegwu qui travaillait auparavant dans des brasseries nigérianes qui dirigeait l’ordre du jour.

«Mais ma question est la suivante: pourquoi ne pourrions-nous pas trouver quelqu’un du Sud-Est qui puisse faire un meilleur travail?

«Pourquoi sont-ils en avance sur tous ceux qui disent que ce Yoruba ne doit pas quitter le pouvoir, quand le pouvoir atteindra-t-il le Sud-Est si, chaque fois qu’il y a une ouverture, vous dites que la personne qui se trouve là doit continuer?

«Nous devons revoir la position de ces dirigeants.

“La conversation sur le Biafra doit porter sur la manière dont nous pouvons sauver notre humanité en général.” 

 

 

 

Source : concisenews.global

 

Publié Par : Onyekwelu  Charles  

PostedBy:OnyekweluCharles 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *